Afrique du Sud : le secteur privé va aider à relancer l'économie

Le secteur privé sud-africain a accepté de jouer un rôle majeur dans la relance de l'économie du pays. Les chefs d'entreprise vont collaborer à l'expertise et aux investissements afin d’éviter que le pays ne subisse une baisse de sa cote de solvabilité, pour accélérer la croissance des petites entreprises et créer des emplois.

La coopération entre le gouvernement et les entreprises en Afrique du sud est le résultat des discussions qui ont eu lieu depuis janvier sur les moyens d'accroître la confiance des investisseurs et de relancer la croissance.

Selon CPAfrica/Bloomberg, le secteur privé en Afrique du Sud s'est engagé à tenir son rôle à la suite des rencontres avec le président Jacob Zuma et le ministre des Finances Pravin Gordha. Leurs actions visent à aider à traduire le Plan national de développement (PND) en une croissance plus rapide, de nouveaux emplois et une plus grande intégration économique.

Mike Brown, DG de Nedbank et Ralph Mupita, DG de l'unité de l'assureur Old Mutual Emerging Markets, vont diriger le projet visant à empêcher une baisse de notation. Adrian Gore, DG de Discovery, Brian Joffe, chef du groupe Bidvest, Sim Tshabalala, DG de Standard Bank Group, Dan Matjila, le chef de Public Investment Corp, le plus grand gestionnaire de fonds d'Afrique, ont accepté diverses tâches importantes pour impulser de la croissance dans l'économie sud-Africaine.

En savoir plus : cp-africa.com

< Précédent Suivant >

Articles connexes