Marché des télécoms au Kenya: exit Orange Group, bienvenue HELIOS

Le français Orange Group quitte le marché des télécoms au Kenya. Le groupe vend sa participation de 70 cent dans Orange Telkom Kenya à HELIOS Investment Partners, une société de fonds de placement privé basée au Royaume-Uni. Le gouvernement kenyan contrôle toujours 30 pour cent des parts dans l'entreprise de télécommunications en difficulté.

La sortie d’Orange Group du marché kenyan n’est pas une surprise. En effet, l’entreprise recherche un acheteur stratégique pour ses parts suite à ses pertes répétées et aux problèmes rencontrés avec le gouvernement concernant la gestion.

En 2007, Orange Group a payé 390 millions de dollars US pour acquérir 51 cent des parts dans l'entreprise, dans l'espoir d'augmenter ses revenus sur le marché de la téléphonie mobile en pleine croissance. En 2012, le groupe a même augmenté sa participation pour atteindre 70 pour cent.

Selon un rapport publié dans The Star, France Orange n'a pas réussi à redresser l'entreprise qui connaissait un quasi-monopole dans le secteur de la téléphonie fixe au moment de son arrivée, ce qui l’a incité à préparer un plan de sortie ces dernières années.

Helios possède également 12,4 pour cent de participation dans Africa Oil Corporation.

Pour en lire davantage : the-star.co.ke

Photo d’Orange

< Précédent Suivant >

Articles connexes