Le Gabon répond à son besoin de diversification par l’huile de palme

25/07/2018 09:34:24

Le Gabon, pays d’Afrique centrale, est l’un des pays producteurs de pétrole du continent. Mais l’effondrement des prix du pétrole et le déclin de ses réserves ont amené le pays à rechercher de nouvelles sources de revenu. Et c’est là que l’huile de palme entre en scène. !

En vue d’offrir aux Gabonais des milliers d’emplois, le pays abritera bientôt la plus grande plantation de palmiers à huile d’Afrique (plus de 82 000 hectares). Le gouvernement a signé un partenariat avec Olam, un géant de l’agriculture, pour développer le projet.

Celui-ci a soulevé certaines discussions, la production d’huile de palme étant controversée dans certains pays, comme la Malaise et l’Indonésie. En effet, la production d’huile de palme est souvent associée à la déforestation, à l’exploitation liée au travail et au meurtre de chimpanzés. Ses détracteurs craignent que le Gabon, couvert à 80 % par une forêt tropicale dense, ne soit pas capable d’empêcher la déforestation.

Dans un reportage d’OSY, Olam et le gouvernement affirment que la préservation de l’environnement est leur plus grande priorité. Les plantations de palmiers à huile de la société sont les premières d’Afrique à être certifiées « durables » par la Table ronde sur l'huile de palme durable (RSPO).

Pour en savoir plus : ozy.com

< Précédent Suivant >

Articles connexes