Internet, moteur de la croissance en Afrique

L’amélioration de l’accès à Internet est un facteur de développement économique en Afrique. En dépit d’un taux d’accès inférieur à celui des pays développés, la révolution numérique façonne la manière dont on fait des affaires en Afrique. Elle crée de nouvelles opportunités pour les prestataires de services en ligne  et les fournisseurs de contenus numériques, de services numériques, de services bancaires et financiers en ligne.

Selon une analyse de Business.com, l’accès à Internet et les capacités du réseau sont un facteur de croissance déterminant. « Au fur et à mesure que les pays se rendent compte des avantages d’un meilleur accès et de capacités améliorées, de plus en plus de pays adoptent des législations favorisant le développement du numérique. Cela permettra aux entreprises africaines sur le web ou aux entreprises à forte présence sur Internet de profiter de cette manne ».

En 2015, le taux de pénétration d’Internet en Afrique était de 28,6% (données Internet World Stats), pour une participation sur Internet de seulement 9,8%. Selon OAfrica, qui a compilé les statistiques des principales organisations et autorités chargées de réguler Internet, le taux de pénétration des appareils mobiles est de 70% !

Avec le développement de l’accès à Internet, la demande en services va augmenter, mettant ainsi en lumière la nécessité d’améliorer les capacités du réseau. Cela représente une aubaine pour les fournisseurs d’infrastructures, d’équipements et de services.

Pour en savoir plus : business.com

< Précédent Suivant >

Articles connexes

Les services de Netflix bientôt disponibles dans les 54 pays d’Afrique. L’arrivée de Netflix va offrir une forte concurrence aux services locaux.

Vodafone vient de lancer son service de paiement mobile M-Pesa au Ghana. Il s'agit du onzième marché de M-Pesa depuis son lancement au Kenya.