Nouveau fonds de capital-investissement pour les start-ups en Afrique de l’Est

25/04/2014 16:00:04

Nouveau fonds de capital-investissement pour les start-ups en Afrique de l’EstJPMorgan Chase et le Département britannique pour le développement international (DFID) vont financer à hauteur de 20 millions de dollars un fonds de capital-investissement pour financer des start-ups en Afrique de l’Est.

Ce fonds – le Fonds d’impact DFID – servira à financer des projets dans le secteur de la santé, de l’éducation, du logement, de l’énergie et de l’assainissement et devrait ainsi améliorer les conditions de vie de 2 millions de personnes au cours de la prochaine décennie, rapporte Bloomberg.

« La contribution du secteur privé est essentielle pour assurer une croissance économique durable en Afrique de l’Est », estime Peter Scher, directeur de la responsabilité d’entreprise de la banque JPMorgan Chase. « On note une prise de conscience sur le fait que les organisations gouvernementales et humanitaires ne peuvent plus stimuler à elles seules la croissance ». Le président kényan Uhuru Kenyatta estime que les investisseurs doivent accélérer les investissements pour développer les infrastructures en Afrique et constituer des partenariats public-privé qui permettront d’améliorer les conditions sociales et économiques.

Selon une étude publiée par Deloitte, les fonds de placements privés ont multiplié en 2013 par trois leurs investissements en Afrique subsaharienne par rapport à 2012.

En savoir plus en consultant le site de Bloomberg

< Précédent Suivant >

Articles connexes